Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Monde merveilleux du caca La culture c'est aussi des oeuvres inavouées...

7 articles avec livresques conneries

Dans l'espace nul ne t'entendra bailler

Nux
Dans l'espace nul ne t'entendra bailler
Dans l'espace nul ne t'entendra bailler

Deux d'un coup, Orchid, rentre chez toi! AHA! Bon certes celui-ci traîne depuis un mois dans mes carnets... Pour la ptiote histoire en cherchant des infos sur mon oeuvre, on en sait jamais assez, j'ai trouvé un JDR Stargate, avis aux amateurs... La science-fiction est, en général, le genre que je préfère explorer. On pourrait dire que le style a tendance à se répéter, cela est vrai pour les auteurs indépendants qui ne se lisent sûrement pas entre eux, les Augustes Ancètres tels que Heinlein, Asimov ou Adams arrivent facilement à se distinguer de la masse. Pour être franc (maçon) je trouve ça aisé...

Le magicien et le dictateur

Nux
Le magicien et le dictateur
Le magicien et le dictateur

Dès la première page, la Fameuse invasion de la Sicile par les ours commence bien, une belle illustration d'une farandole d'ours de très bonne facture, faite par Dino himself! L'édition originale possède cette même entrée en matière mais en couleur s'il-vous-plaît, j'ai déjà parlé de l'effet que m'inspire cette formidable idée d'accompagner un texte déjà clair par des planches en noir et blanc. (ici on a également des vers, suprême raffinement.) Pourtant quelquefois celles-ci sont un peu fadasses, tout comme les premières de couvertures, ce qui est quand même un miracle de puanteur, on peut le...

Buzzati le petit dinosaure

Nux
Buzzati le petit dinosaure
Buzzati le petit dinosaure

Faisons un test. Si je vous dit Italie, vous me répondez? A/ Mussolini (vous êtes un dangereux psychopathe) B/ Materazzi (vous êtes un traître à la patrie) C/ Sergio Jacobini (vous êtes un beauf) D/ Dino Buzzati (vous êtes un fayot) En France, on connaît Dino Buzzati, il est vrai, car il fut un temps où nos charmants bambins étudiaient Le K de lui, ça changeait de cette merde de Zazie dans le métro, j'y ai eu le droit étant nain et je reviens donc à cet auteur, déçu, quelques années plus tard avec le tome 1 de son intégrale chez Robert Laffont. Demandons à Barnabé le Lettré avant toute chose, Umberto...

Le Mépris ou comment haïr la vie

Nux
Le Mépris ou comment haïr la vie
Le Mépris ou comment haïr la vie

Je ne ferai qu'une fois ce petit pied de nez pas piqué des hannetons mais ce quinbou est méprisable. LOL. Voilà, ça c'est fait. S'il y a bien une chose que j'admire chez les critiques littéraires c'est la propension à mettre des réflexions sur la société, la vie, la modernité, l'homme aime la réflexion, aussi comme il n'a pas le temps de penser, l'écrivain le fait pour lui, sauf qu'ici, on s'en serait bien passé. Le Mépris d'Alberto Moravia est surnoté, survalué, à un point que ça en devient honteux, l'histoire tient en une demi-ligne, oui c'est sûr ça touche tout un chacun et c'est ça qui est...

Vieux = Dangereux

Nux
Vieux = Dangereux
Vieux = Dangereux

Du roman policier britannique on connaît Agatha Christie, Conan Doyle... Oui, Higgins Clark est américaine, tu peux effacer le début de ton commentaire. Pourtant on connaît moins Dorothy L Sayers, Patricia Wentworth dont les personnages ont officié avant notre bien aimé Poirot et après le Sherlock, pour cette dernière du moins. On peut de fait la porter en pionnière du whodunit. Mais d'abord, définissons le genre, voulez-vous? Nous avons une situation initiale, des personnages tous présentés, ou les plus importants, un cadre bien défini, et à un moment bien précis, un évènement tragique, vol, meurtre,...

Les Huguenots doivent périr!

Nux
Les Huguenots doivent périr!
Les Huguenots doivent périr!

C'est déçu que je viens à vous. Déçu car j'aime beaucoup Robert Merle, notamment pour son splendide Malevil ou encore pour La Mort Est Mon Métier. Si le premier primait par l'action, le second était un poignant témoignage d'un KonzentrationLäger SturmFührer. Mais cet auteur, disparu en 2004, ô Lonely Days... a pêché. J'avais eu moult retours sur la saga Fortune de France. Des retours ma foi enjoués. Cette fresque de romans historiques comporte une treizaine de volumes, mais il n'est pas obligatoire de commencer par le un, sauf dans un souci de chronologie. Je commençais donc par le Sixième Opus...

Heartland, ou le Grand Galop du pauvre

Nux
Heartland, ou le Grand Galop du pauvre
Heartland, ou le Grand Galop du pauvre

Entamons la première descente non pas d'un film moisi ou d'un jeu insupportable mais d'un livre...je dirais spécial: Heartland, le guide de Laura de Lauren Brooke, un hors-série de la saga Heartland de 12 opus. Les plus jeunes lisent sûrement ces conneries mais je le tolère dans une moindre mesure et je me demande comment tourne leur sexualité plus tard. À l'attaque! Le livre commence par une lettre de Laura que je ne retranscrirai pas en entier, ce qui m'intéresse est la mini préface: Seule Laura peut comprendre leur douleur, Seule Laura sait comment soigner les chevaux, Seule Laura leur redonnera...