Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Monde merveilleux du caca La culture c'est aussi des oeuvres inavouées...

La fièvre du samedi soir

Nux
La fièvre du samedi soir

Le samedi y a pas mal de trucs en général, Les Simpson sur la 9, Fort Boyard sur la 2 en été, mais nous on est pas des hot-dogs Charal, on regardait le catch et on se tabassait à la récré pour savoir qui de CM Punk ou de John Cena était le meilleur, qui massacrerait Kane, et on se chuchotait entre deux bourre-pifs qu'on s'était pissé dessus à l'apparition d'Undertaker. En fait c'était un peu un rituel, un peu le Saint-Etienne Paris SG des jeunes. (Allez les Verts.) Vous êtes plus RAW ou SMACKDOWN vous? Plus qu'un rituel, une religion, on avait pas encore de cartes Panini, qu'on volait à son voisin en cours de maths, mais on fredonnait déjà les thèmes d'entrées de nos stars favorites, moi c'était celui de R-Truth. Voilà. Tout est dit. Vous voici dans l'ambiance castagne sans se faire choper par le surveillant, hurlements anglais sans savoir leur signification et surtout surtout la fierté d'appartenir à un groupe de dégénérés certes, mais c'est déjà ça.

D'André le Géant au Big Show, analyse du phénomène avec Christopher Agius à nos côtés, en guest-star.

_Bonjour Christophe.

_Bonjour Monsi...

_Maître.

_Bonjour Maître.

_Aujourd'hui nous parlerons de catch, il me semble que vous avez une certaine expérience en ce domaine.

_Oui maître, j'ai grandi avec le catch, mon père était un fervent adepte.

_Merci, nous vous reverrons tout à l'heure.

Ah, j'ai raté tellement de choses, aussi je me rattrape, le match de 1988 où Hulk Hogan pétait la gueule de tous les catcheurs autour du ring pour massacrer André, Killer Kowalski aussi en 1954, pour ses petites baffes et son slip archi charisme. L'enfant moderne ne peut connaître ça, faudrait déjà qu'il lâche son Call Of Duty... Le catch est plein de combats symboliques, que ce soit Barbarian contre Saba Simba, dans une dystopie où les Vikings ont envahi l'Afrique, ou encore du Hulk Hogan (encore lui, mais que voulez-vous.) contre Nikolai Volkoff. C'est un prétexte à refaire des guerres, on parlera des catcheurs syriens, iraniens vous en faites pas.

La fièvre du samedi soir

_Vous revoici, Maître.

_Parfaitement, as-tu un catcheur préféré?

_Au niveau style, rien ne valait Hakushi, sa technique n'avait rien à envier au autres catcheurs plus connus.

_C'est de la merde, ce que tu dis, Undertaker l'a massacré. Mais son style acrobatique est moins impressionnant que le petit con Rey Mysterio, que tous les prépubères admirent.

Ah, les entrées de star, c'était fabuleux. On se souvient de l'entrée de John Cena, des Powers of Pain aussi, celle de Boogerman était bien creepy à souhait aussi, mais celle de Batista tuait sa race... Ah! Le joli prétexte pour nous balancer du métal à fond la caisse, et des nichons sur on avait la malchance de tomber sur du catch féminin, qui était mou, mais mou... JE VEUX DU SANG! Le catch hardcore est là pour ça: > ici. Des chaises, des cages, des battes, des arbitres désœuvrés, on demande que ça, bientôt vous ne jurerez que par Mick Foley!

Le catch féminin m dégoûte... Clairement, mais le catch de nains, là j'approuve! Le Mini Royal Rumble, Mini Undertaker, Little Bastard, j'ai jamais autant ri, sauf l'autre fois à Baldur 2... Regardez moi ça c'est merveilleux > bite

Et on finis là dessus, j'aime pas Edge, je méprise Rey Mysterio, et encore plus Drew Mc Intyre ou pire...Mountie.

Et nous sommes samedi. Allez zou, sur la 11!

Commentaires